Les parkings

Les garages, box et places de parking peuvent être achetés indépendamment d'une habitation, et loués à des riverains. Le rendement peut être supérieur à celui de la location. Les charges sont très faibles, et surtout une aire de stationnement ne nécessite aucun entretien.

Exactement comme dans le cadre d'une habitation, le locataire verse un loyer au bailleur, qui le déclare en tant que revenus fonciers. Le rendement varie en fonction de la relation entre le prix de l'emplacement et sa valeur locative. Il n'est pas rare de percevoir un rendement net de 5%, dû à l'absence de charges.

 

Le contrat de location d'une place de parking

La location d'emplacements de stationnement se rapporte au Code civil, et non pas au Code de l'habitation. Il s'agit d'un contrat entre particuliers, non assujettis à des préavis ou autre plafonnement des loyers. Le contrat est librement établi entre le bailleur et son locataire, certaines clauses peuvent préciser qu'il sera rompu à défaut de paiement d'une seule mensualité. En cas de non-paiement, le propriétaire pourra ainsi empêcher l'accès à la place de parking, et immédiatement louer à quelqu'un d'autre.

 

Le marché de l'investissement en place de parking

Les personnes habitant dans des zones géographiques à forte densité éprouvent beaucoup de difficultés pour garer leur voiture, qui plus est dans un endroit sûr. Certains parkings souterrains offrent un gardiennage 24 heures sur 24 ainsi qu'une surveillance par caméra, ils sont très prisés par les conducteurs et motards. Le stationnement peut constituer en un simple emplacement départagé par des marques blanches, ou en un garage. Certaines personnes le loueront pour stocker leurs véhicules, d'autres des affaires personnelles. On trouve également des emplacements avec box, permettant de garer un véhicule et d'enfermer des objets volumineux que l'on ne souhaite pas garder dans un logement. Le prix des places de parking varie selon leur emplacement, exactement comme dans le cadre d'un local commercial ou d'une habitation.

 

La fiscalité de l'investissement en place de parking

Le propriétaire doit déclarer les loyers perçus sur ses revenus locatifs, et s'acquitter de la taxe foncière. L'emplacement entre dans le calcul de son impôt solidarité fortune (ISF), à hauteur de sa valeur patrimoniale (prix de l'emplacement moins montant de la dette immobilière).

Autres Questions & Conseils en relation

Retourner en haut de la page